SOS… Neurones en panne !

Quand la mémoire nous fait défaut, nous prenons soudainement conscience que notre personnalité peut doucement s’effriter !

Le cerveau est l’unité centrale du traitement de toutes les informations de la merveilleuse machine humaine : il compte à lui seul 30 milliards de neurones ayant chacun un rôle précis.

Voici des solutions naturelles préconisées en naturopathie et en aromathérapie pour permettre au cerveau de rester au sommet de sa forme.

SOLUTIONS NATUROPATIQUES par Véronik Tanguay

Les causes de la fatigue intellectuelle varient d’une personne à l’autre. Cependant, certaines sont plus courantes : manque de sommeil, surmenage et stress, mauvaise circulation sanguine et manque d’oxygène, carences alimentaires et mauvais équilibre de la glycémie.

Quel que soit notre mode de vie, les choix que nous faisons au quotidien déterminent aussi bien notre santé d’aujourd’hui que celle de demain. Voici quelques conseils pour maximiser notre niveau d’énergie physique et intellectuel.

Manque de sommeil, surmenage et stress Une journée de 24h devrait se diviser en part égale entre le travail, les loisirs et le sommeil. S’il est difficile, voire impossible d’avoir 8 heures de loisirs par jour (entre la course pour la garderie et la préparation du souper…), il est toutefois essentiel d’avoir nos 8 heures de sommeil. De plus, il faut prendre le temps de faire le vide avant d’aller au lit, car un excès de stress mental épuise le cerveau.

Mauvaise circulation sanguine et manque d’oxygène Grouille ou rouille! Compris dans les 8 heures de loisirs, l’exercice permet une meilleure circulation sanguine et ainsi un meilleur apport d’oxygène au cerveau. Si vous n’avez pas le temps de bouger aujourd’hui, prenez tout de même quelques minutes pour pratiquer des respirations abdominales profondes.

Carences alimentaires et mauvais équilibre glycémique

Premièrement, boire beaucoup d’eau. C’est le facteur le plus important. Assurez-vous de consommer quotidiennement des acides gras essentiels (graines de lin, huile de chanvre, poisson d’eau froide, etc.), de la vitamine B (spiruline, germe de blé, riz brun, noix de Brésil, levure de bière Bjäst, etc.) et des antioxydants (petits fruits, légumes, etc.).

On doit aussi éviter les aliments ayant un index glycémique élevé (desserts, pâtes, pain et riz blanc, patate, etc.) qui provoquent une libération rapide de l’insuline suivi d’une chute d’énergie physique et intellectuelle. Pour éviter ce problème, on doit favoriser les glucides à index glycémiques faibles, comme les légumes, les légumineuses et combiner ces aliments à des sources de protéines et de lipides (fromages, œufs, huiles de première pression, etc. ) lors des repas et des collations. En permettant un meilleur équilibre du glucose dans le sang et au cerveau, on possède alors plus d’énergie pour bouger!

SOLUTIONS AROMATIQUES par Mikaël Zayat

Comme plusieurs fonctions de notre corps, la mémoire peut être stimulée grâce aux essences aromatiques. Voici quelques huiles essentielles qui sauront être utiles en cas de fatigue intellectuelle :

Deux ou trois gouttes de menthe poivrée (Mentha piperita), massées sur le front et les tempes agiront comme un stimulant intellectuel puissant. Augmentez son effet en appliquant une petite goutte sur la langue. Sa fraîcheur soulage les maux de tête et facilite la concentration.

Massez le bas de votre dos avec une synergie aromatique composée d’épinette noire (Picea mariana) et d’épinette blanche (Picea glauca). Ces huiles stimulent les glandes surrénales et activent le système hormonal, améliorant ainsi l’état de santé global.

En cas de surmenage intellectuel, l’huile essentielle de basilic (Ocimum basilicum v. basilicum) fait des merveilles! Diluez-la dans une petite quantité d’huile à massage pour l’appliquer ensuite sur le front, la nuque et les tempes. Pour pouvez aussi la prendre par la bouche à raison d’une à deux gouttes dans une c. d’huile d’olive.

De son côté le romarin (Rosmarinus off. cineol.) viendra à la rescousse des personnes qui vivent un surmenage physique et intellectuel, causant ainsi des pertes de mémoire. Déposez quelques gouttes sur le bout de vos doigts puis massez votre front et vos tempes. En interne, le romarin sera aussi pris à raison d’une à deux gouttes dans une c. d’huile d’olive.

Et lorsque vos besoins intellectuels sont encore plus sollicités, voici un mélange capable de venir à la rescousse de vos neurones : 2 gouttes de basilic, 2 gouttes de menthe poivrée et 1 goutte de pin sylvestre. Ajoutez ensuite 2 gouttes de ce mélange à une cuillérée d’huile d’olive et prenez-en le matin et le midi.

Extrait tiré du Magazine VIVRE

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby