Perte de poids: un pas de plus vers l’équilibre

THINK BIG! Nous avons bien ri du slogan de Monsieur Gratton. Un peu exagéré mais comportant une parcelle de vérité : en 2004, un tiers des Américains adultes sont obèses et un autre tiers fait de l’embonpoint. Au Québec, la prévalence de l’obésité est passée de 5.6 % en 1985 à 14.9 % en 2003. À qui la faute? Responsabilité individuelle et responsabilité collective; l’obésité est une maladie de société générée par elle-même!

De nouvelles habitudes!

N’optons pas pour les régimes mais plutôt pour l’éducation. Pour être en forme et avoir une belle énergie, notre corps requiert un mode de vie sain et équilibré. Deux qualificatifs faciles à dire mais pas toujours évidents à mettre en pratique! Qu’est-ce qu’un mode de vie sain signifie de nos jours? Ce n’est pas facile de s’y retrouver lorsque le supermarché nous offre des produits « sans cholestérol » mais trop salés, « sans gras trans » mais trop sucrés ou encore « sans calorie » mais avec un édulcolorant…
Mais en fait, l’alimentation saine est si simple qu’elle paraît parfois complexe!

Voici quelques règles de base :

– Boire beaucoup d’eau non chlorée.
– Les légumes sont la base de notre alimentation; assurez-vous qu’ils occupent 50 à 60 % de votre assiette.
– Apprenez à cuisiner avec des aliments entiers : céréales (épautre, kamut, sarrasin, quinoa, soya, riz brun, etc.), légumineuses (pois chiches, lentilles, fèves, etc.), graines et noix (tournesol, citrouille, chanvre, amande, noisette, etc.).
– Choisir des gras de bonne qualité : huiles extra vierge pressées à froid (olive, tournesol, chanvre, lin, etc.).
– Optez pour des viandes maigres tel que le poulet et les poissons.

De l’autre côté de la balance :

– Évitez les produits raffinés faits à base de farine blanche (pain, biscuits, muffin, gâteaux, pâtes, etc.)
– Évitez ce qui contient du sucre blanc ou trop de sel.
– Diminuez votre consommation de produits laitiers.

Ensuite, recherchons l’équilibre!

Notre cerveau se nourrit de glucose. Il est prêt à nous faire manger n’importe quelle sucrerie lorsqu’il manque d’énergie et ce, malgré nos bonnes résolutions! Alors, évitons les rages de sucres en les prévenant! Pour conserver notre équilibre glucidique, il faut manger des aliments ayant un faible index glycémique (les aliments entiers) et éviter ceux ayant un index glycémique élevé (les aliments raffinés). Ces derniers provoquent une grande production d’insuline de la part de notre pancréas suivi d’un état d’hypoglycémie. Ce phénomène engendre chez la majorité des gens une prise de poids. L’équilibre dans notre assiette est aussi l’art de bien combiner les glucides à index glycémique faible, les protéines et les lipides à chaque repas. Utilisez votre paume de main comme repère :

– deux paumes de main de légumes ET
– une paume de main de protéine maigre, animale et végétale ET/OU
– une paume de main de légumineuses ou de grains entiers ET
– une pincée d’un bon gras (noix, huile, avocat, etc.)

Ces repas sains et équilibrés garde notre glycémie à un niveau optimal et évite toute prise de poids, que ce soit par un excès de production d’insuline (emmagasinage des aliments) ou rage d’aliments sucrées (qui provoquent à leur tour une surproduction d’insuline).

Et hop!

Rien ne vaut mieux que les exercices musculaires pour activer le métaboliste et la perte de poids. Vous serez surpris : faire de la musculation durant la journée vous permet de perdre du poids en dormant! Tonifier la masse musculaire permet de consommer ce qui se cache dans les tissus adipeux et brûler plus de calories que les exercices d’aérobie pour une période équivalente.

Un petit coup de pouce!

N’hésitez pas à profiter des propriétés de certaines plantes qui peuvent nous aider à trouver notre équilibre et optimiser notre métabolisme.
Augmentez votre consommation de fibres : en effet, certaines fibres solubles dont le psyllium, absorbent jusqu’à cinq fois son volume en eau et permet de réduire l’absorption des glucides tout en facilitant le transit intestinal. Grâce à elles, les lipides sont excrétés plus rapidement. Elles permettent donc de réduire le taux de cholestérol et de sucre dans le sang.

Recherchez le calcium

Ce minéral qui contrôle le transport des liquides vers les cellules est aussi impliqué dans le maintient du poids. En effet, un manque de calcium inciterait les cellules adipeuses à retenir leurs lipides. Optez pour les légumes verts, les graines oléagineuses, les légumineuses et, pourquoi pas, un supplément de calcium de corail.

Cadeaux de la mer…!

Pour aider à équilibrer l’énergie de votre glande thyroïde, n’hésitez pas à ajouter régulièrement des algues à votre alimentation. Leur richesse en iode contribue au bien-être de la thyroïde. De plus, une consommation quotidienne d’ail et d’oignon crus aide à stimuler la thyroïde et du même coup, le métabolisme.

Gâtez –vous!

Les occasions sont trop souvent nombreuses pour succomber à la tentation: fête, journée stressante, vacances, etc. Les phrases déculpabilisantes sont récurrentes : « Je peux bien me le permettre, je le mérite bien! Bien qu’une gâterie occasionnelle ne soit pas si mauvaise, évitez de l’appliquer au quotidien. Apprenez à prendre soin de vous avec autre chose que la nourriture. À la place, investissez dans des récompenses qui vous feront vraiment du bien : massage ou réflexologie, vêtement, nouvelle coiffure, etc. Ces moments seront alors doublement plus mérités!

Extrait du Journal de la Guilde des Herboriste

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby