Le psoriasis… quand les cellules s’emballent!

Le psoriasis est une maladie cutanée caractérisée par une production effrénée des cellules de la peau. Normalement, le cycle biologique d’une cellule cutanée est de 28 jours, mais celui des cellules produits par le psoriasis est d’environs 4 à 5 jours.

C’est alors que des plaques rougeâtres soulevées de peau morte et de spammes blancs apparaissent sur le torse, les coudes, les genoux, les jambes, derrière les bras et sur le cuir chevelu. Si vous faites du psoriasis, vous êtes parmi les 2 % de la population du globe qui souffrent de cette maladie. Voici quelques solutions santé pour vous venir en aide!

SOLUTIONS NATUROPATIQUES par Véronik Tanguay

Dans la littérature, les principales causes et éléments déclencheurs sont la mauvaise alimentation, la digestion incomplète des protéines, les régimes alimentaires riches en gras animal, le mauvais fonctionnement du foie, la consommation excessive d’alcool, le tabagisme, les médicaments, le stress, les coups de soleil, la maladie, les blessures et les interventions chirurgicales.
Edgar Cayce, pionnier de la santé, a remarqué que tous les cas de psoriasis rencontrés étaient causés par une insufisance de l’élimination, laquelle était associée à un affaiblissement et à un amincissement des parois intestinales. Comme conséquence, ces parois anormalement fines laissaient passer les toxines dans le courant sanguin, ce qui provoquait par la suite des perturbations à la surface de la peau.

Une cure sur mesure

Faites une cure légère de 2 à 4 semaines où votre assiète sera composée de légumes, de fruits, de petites quantités de protéines (viandes blanches, poissons, œufs), de grains entiers (riz complet, quinoa, millet, sarrazin, etc.), de légumineuses, de graines et de noix. Combinez à votre cure du psillium pour favoriser l’élimination intestinale, du chardon-marie pour régénérer les cellules du foie, des enzymes digestives et des omégas-3. Buvez beaucoup de chlorophylle liquide pour purifier davantage le sang et la lymphe. Prenez également des tisanes dépuratives et nettoyantes telle que la bardane, le bouleau et la racine de pissenlit. Prenez des bains avec des décoctions de camomille, de calendule, d’échinacée, d’ortie et de grains d’avoine pour désinfecter, cicatriser et soulager les démangeaisons.
Suite à votre cure, soyez alerte aux démangeaisons lorsque vous recommencerez à manger certains aliments souvent allergènes tels que les produits laitiers, le sucre, le blé, le maïs, la caféïne et l’alcool.
Consommez des aliments riches en psoralènes; ces substances complexes inhibent la division cellulaire, ce qui ralentit la reproduction cellulaire excessivement rapide qui provoque les plaques de psoriasis. Les psoralènes sont contenues dans les agrumes, les carottes, le céleri, le fenouil, les figues et le panais. Dès l’arrivée des chaleurs, exposer quotidiennement les parties du corps atteintent de psoriasis au soleil pour une dizaine de minutes. Évitez de le faire durant les heures où le soleil est plus intense; c’est-à-dire entre 11h et 15h. Évitez à tout prix les coups de soleil qui peuvent aggraver l’état inflammatoire de la peau.

Un brin de vapeur

Faites des séances de sauna ou de bain vapeur à toutes les semaines. Lorsque nous transpirons, nous éliminons une bonne quantité de toxines contenues sous notre peau et causant des démangeaisons.
Essayer des crèmes ou baumes à base de capsaïcine (extraite du piment de cayenne), de consoude, de racine de réglisse ou de camomille.

Un avocat? Pourquoi pas!

Les guérisseurs traditionnels recommandent de frictionner les plaques de psoriasis à l’aide d’un avocat écrasé. Utilisez l’intérieur de la peau d’un avocat contenant encore un peu de pulpe pour frictionner les plaques squameuses plusieurs fois par semaine. Le vinaigre de cidre de pomme est également très reconnu : diluez-le à 10% dans une bouteille remplie d’eau distillée et vaporisez-le sur les régions atteintes 2 à 3 fois par jour.

Assurez-vous que l’air de la maison ne soit pas trop sec. Trop souvent, le chauffage hivernal déssèche d’une manière importante notre peau et cause des démangeaisons qui peuvent être prises pour du psoriasis. Utilisez alors un humidificateur, ajoutez-y des huiles essentielles relaxantes et détendez-vous!

SOLUTIONS AROMATIQUES par Mikaël Zayat

Les essences aromatiques sont un atout indispensable pour le traitement du psoriasis. Elles peuvent être utilisées de différentes façons et travailler sur différents systèmes; particulièrement le système cutané et le système nerveux.

La réduction du stress est primordiale; un grand pourcentage des gens atteints de psoriasis affirment que le stress est la première cause de leur maladie et de son aggravation. Voici quelques huiles pouvant contribuer à réduire votre niveau de stress :

Le nard de l’hymalaya (Nardostachys jatamansi) a une action calmante sur les plexus solaire, cardiaque et sacré. Il nous amène à être en contact avec nous-même et à apaiser les angoisses. On peut l’appliquer une goutte à la fois sur l’un des plexus mentionnés ci-haut ou en massage sous les pieds. On l’ajoutera également dans les mélanges cutanés pour favoriser la guérison du psoriasis.

La lavande vraie (lavendula angustifolia) a une action connue sur le système nerveux. On peut la diffuser ou l’appliquer massage sous les pieds ou la porter comme un parfum. Elle sera aussi appliquée en synergie sur les régions atteintes par le psoriasis puisqu’elle calme l’inflammation, limite la sensation de grattage et favorise la cicatrisation.

La camomille noble (Chamaemelum nobile) a une action calmante au niveau du système nerveux central. On appliquera une goutte à la fois sur les poignets ou au niveau du plexus solaire. Elle est également recommandée en application locale pour ses propriétés anti-inflammatoires.

D’autres huiles calmantes comme la pruche, l’orange, la mandarine, le lavandin super, la bergamote, le pamplemousse, la marjolaine et le ylang ylang peuvent être diffusées, appliquées en massage ou respirées dans le creux de vos mains lors de moments stressants.

Plusieurs essences aromatiques favorisent la guérison et limitent l’inflammation de la plaie. Il est recommandé de diluer ces essences dans une huile végétale de haute qualité ayant aussi des propriétés thérapeutiques sur le psoriasis. Notons entre autre les huiles d’onagre, de rose musquée du Chili, de calophylle, de macération de fleurs de calendule et de millepertuis. Vous pouvez y ajouter à raison de 10 % des huiles essentielles de tea tree, de myrte rouge, de camomille allemande, de romarin, de myrrhe amère, de palmarosa, de géranium et de tanaisie, en plus des huiles nommées plus haut. Vous appliquerez ensuite votre mélange 2 à 3 fois par jour sur les plaques de psoriasis.

Un mélange aromatisé et personnalisé :

30 gouttes de lavande
15 gouttes de camomille noble
15 gouttes de nard
30 gouttes de géranium
30 gouttes de pruche
15 gouttes de tea tree
15 gouttes de myrte rouge
20 ml de macération de fleurs de millepertuis
10 ml d’huile végétale de calophylle
15 ml d’huile végétale d’onagre

Extrait tiré du Magazine VIVRE
Volume 8 Numéro 4

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby