Je suis gelé…

Les mains et les pieds sont les extrémités de notre corps. C’est là où le sang peine le plus à se rendre mais surtout à revenir, particulièrement au niveau des jambes où il doit circuler contre la gravité. Malgré cela, dans des conditions normales, nos mains et nos pieds devraient rester confortablement tempérés, tout comme les autres parties de notre corps. Pourquoi restent-elles froides ?

Par Véronik Tanguay, ND, Hta

Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui ont les mains et les pieds froids. Certaines personnes, au tempérament sanguin, ont toujours chaud. Chez les femmes en période de ménopause, il y a souvent présence de bouffées de chaleurs mais qui, comme un feu de paille, passent rapidement en les laissant gelées après. D’autres, à l’inverse, ont tendance à toujours frissonner. S’il s’agit de votre cas, il sera bon d’activer votre circulation sanguine afin de réduire ces désagréments et permettre de vous garder au chaud.

Nous ne le répéterons jamais assez : bougez, bougez, bougez ! Il n’y a rien de mieux pour activer la circulation sanguine que l’exercice physique. Peu importe soit-elle, trouvez un sport qui vous attire et qui saura activer suffisamment la circulation pour amener la chaleur désirée.

Autre facteur : assurez-vous que vos intestins fonctionnent bien. Quoi ? Des intestins propres pour ne pas geler des pieds ? En effet, des déchets mal éliminés et stagnants peuvent être en parti absorbés par la paroi intestinale. Ils auront tôt fait de congestionner la circulation sanguine et rendre plus difficile le retour veineux. Imaginez lorsque le sang arrive dans de minuscules capillaires sanguins comment il lui est difficile de circuler avec des déchets d’acidités divers non éliminés. Quelques plantes légèrement laxatives et toniques du foie seront les bienvenues telle que la racine de pissenlit et la racine de bardane. Pour sa part, les feuilles d’ortie apportent de nombreux minéraux et permettent de nettoyer le sang. Afin d’aider le sang à circuler librement à l’intérieur des micro-capillaires, il est important qu’il soit bien fluide ; assurez-vous donc de vous hydrater suffisamment.

Pour stimuler votre métabolisme et préparer votre corps au froid, terminez votre douche matinale par une eau plus fraîche. C’est inouï le bien-être que cela procure au corps. Dans les secondes qui suivent, vous sentirez tout votre corps se réchauffer et votre tolérance au froid augmentera. De plus, des saunas alternés de douches froides seront aussi bénéfiques pour stimuler l’organisme et activer la circulation sanguine.

Finalement, quelques plantes réchauffantes telles que le cayenne et le gingembre s’incorporent facilement dans la nourriture et activeront la circulation. Vous aurez du piquant jusqu’au bout des doigts !

 

Solutions aromatiques

En aromathérapie, plusieurs essences ont des propriétés réchauffantes et circulatoires. Par exemple, dans le cas de la maladie de Raynaud, nous avons proposé à plusieurs reprises une synergie d’essences de pin rouge et de thé des bois en massage sur les extrémités des mains et des pieds.  Pour toutes les personnes, les doigts et les orteils se sont rapidement colorés à nouveau.

Voici quelques-unes des essences aromatiques de premier choix pour favoriser une bonne circulation :

Les essences aromatiques de pin rouge et de cyprès toujours vert activent la circulation. Douces sur la peau, elles peuvent être frictionnées pures sur des régions où sévit la congestion.

L’huile essentielle de thé des bois agit comme réchauffante musculaire en plus d’être une excellente anti-inflammatoire. Suite à son application, une légère chaleur se fait sentir. Douce sur la peau, elle sera frictionnée pour réchauffer les extrémités et réduire les douleurs arthritiques et rhumatismales. Similaire au thé des bois, l’eucalyptus citronné (à ne pas confondre avec l’eucalyptus officinal) procure également une sensation de chaleur agréable et un effet anti-inflammatoire remarquable. Toutefois, son application pure sera localisée seulement aux mains et aux pieds car ailleurs sur la peau, il pourrait causer une sensation de picotements désagréables.

Pour leur part, le niaouli, le cèdre de l’atlas et le genévrier de Virginie sont des décongestionnants veineux et lymphatiques. Partout où le sang circule difficilement, ces essences contribueront à faciliter le retour veineux. Elles peuvent être massées pures sur la peau ou incorporées dans une huile de massage au pourcentage qui vous conviendra.

Finalement, certaines huiles ayant une action rubéfiante peuvent être intéressantes pour réchauffer les extrémités.  Ces essences plus « chaudes » sont, entre autres, les cannelles, le thym blanc à thymol, le gingembre, le clou de girofle et le poivre noir. Ces dernières peuvent être incorporées dans une huile végétale afin d’être frictionnées sur les mains ou les pieds. Comme ces huiles essentielles sont très dermocaustiques, c’est-à-dire qu’elles chauffent fortement sur la peau, il n’est jamais recommandé de les appliquer pures. Nous proposons une dilution allant de 1 à 3 % dans une huile végétale de votre choix afin de sentir la chaleur qu’elles provoquent sur la peau mais sans créer d’irritation cutanée. Bon massage!

 

Article paru dans le Magazine VIVRE

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby