Hyperémotivité: quand tu nous tiens!

Les émotions nous accompagnent au quotidien et mettent de l’éclat dans nos journées. Sans elles, les journées seraient mornes. Les émotions permettent aussi d’engrammer les souvenirs. Quels sont vos meilleurs ou pires souvenirs? Pourquoi vous souvenez-vous facilement de ceux-là particulièrement? Tout simplement parce qu’ils sont liés à d’intenses émotions. Mais qu’arrive-t-il lorsque ce sont les émotions qui mènent? Comment trouver votre équilibre afin de ne pas vous sentir submergé par une charge émotive constante?

Par Véronik Tanguay, ND, Hta

 

En naturopathie, la sphère digestive est très reliée à la sphère émotive. Des intestins sains mènent à des pensées claires et un bien-être, un calme intérieur. Voir à la santé du système digestif permet de réduire l’anxiété et l’angoisse chez bons nombres de personnes.

Notre bien-être émotif est aussi relié à notre équilibre hormonal; plusieurs femmes vivant des symptômes pré-menstruels en témoigneront.  Elles ne se reconnaissent plus durant ces quelques jours et voguent à travers un tourbillon d’émotions. Or, ce déséquilibre est souvent rétabli avec des plantes supportant le foie, car ce dernier filtre et équilibre les hormones dans le sang. La racine de pissenlit, le chardon-marie, l’artichaut et la majorité des plantes amères stimulent le foie et l’aide à se débarrasser de ses déchets dont certaines hormones qui se dirigeront vers la voie finale de l’élimination : les intestins. Ainsi, un mauvais transit ainsi qu’une alimentation riche en produits laitiers rendent le milieu favorable à certaines bactéries capable de remettre ces mêmes hormones dans la circulation sanguine, créant du même coup un excès et un déséquilibre.

Toutes les hormones s’influencent entre elles. Même l’insuline produite par le pancréas lorsqu’un aliment sucré est consommé affecte notre système hormonal et est génératrice d’inflammation dans le corps. Certains aliments non sucrés mais ayant un index glycémique élevé auront le même effet qu’une cuillère de sucre dans notre corps et entraîneront un déséquilibre de la glycémie. Les aliments raffinés font généralement partis de cette catégorie d’aliments à index glycémique élevé; la farine de blé blanche, le riz blanc, le riz soufflé, les pâtes raffinées et le couscous ne sont que quelques exemples d’aliments fréquemment mangés et chargés en sucre. Un effet s’en suit alors sur le système hormonal, créant une cascade de réactions inflammatoires, des symptômes d’hypoglycémie et affectant les émotions.

Des plantes nervines, c’est-à-dire qui supportent et renforcissent le système nerveux seront sélectionnées avec soin par le thérapeute selon les raisons de l’hyperémotivité. L’avoine fleurie, la scutellaire, l’agripaume et la verveine hastée sont parmi celles qui pourront faire une différence chez certaines personnes, généralement prises sur plusieurs semaines. Elles vous permettront d’accueillir les émotions avant que ces dernières ne vous prennent d’assaut!

 

Solutions aromatiques

L’odorat est le seul sens dont l’analyse se fait directement dans le cerveau limbique, nommé aussi le centre des émotions et ce, sans passer par le cortex. C’est en parti pourquoi seulement d’infimes molécules odorantes peuvent nous remémorer un souvenir ou nous faire vivre une émotion.

Une odeur d’essence d’eucalyptus peut, chez certains, raviver les souvenirs d’une application d’un onguent décongestionnant et les bons soins qui s’en suivaient et favoriser l’apparition d’une émotion positive. La même odeur pour d’autres peut rappeler le stress de la maladie et raviver une émotion négative.

Un autre exemple souvent observé est avec l’huile essentielle d’encens, aussi appelé oliban. Cette résine brûlée dans les églises peut rappeler de bons moments de paix intérieure procurés lors d’un sacrement important ou rappeler le décès d’un être cher chez d’autres. L’odeur a la capacité de faire monter une émotion, s’il y a lieu mais sans nécessairement que le souvenir y soit rattaché.

Il est donc difficile de nommer quelques essences pouvant équilibrer l’hyperémotivité pour tous. Il faudra prendre le temps de sentir cette huile essentielle, de ressentir son effet dans votre tête, dans votre cœur et dans votre corps. De plus, ce ne sont pas toutes les odeurs qui pourront évoquer nécessairement quelque chose pour vous. Mais pour vous centrer, amener le calme intérieur, vous ressentirez un bien-être dès les premières notes humées. Vous sentirez ce délice aromatique circuler partout en vous qui apportera la paix recherchée. À ce moment, la simple olfaction de la bouteille peut être efficace. Pour d’autres, quelques gouttes dans les mains suivies de quelques respirations profondes auront l’effet escompté. Une goutte sur le cœur, le plexus ou les poignets seront aussi bienvenues. La fréquence d’application sera celle dictée par votre besoin.

Venez en boutique. Sentez les démonstrateurs et suivez votre cœur. Peut-être ce sera la pruche, le nard, la lavande, la listée, la mandarine, le sapin baumier, le baume du Pérou, l’épinette noire, qui sait?

 

Extrait du Magazine VIVRE

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby