Hyperactivité de l’enfant ou hyper réaction des médecins ?

Je stimule le système nerveux central et la sécrétion de dopamine euphorisante; j’inhibe la sécrétion d’hormone de croissance, de thyroxine et de sucs digestifs; je gèle le centre de l’appétit et assèche les muqueuses… Qui suis-je ?

Le Ritalin! La « solution » préconisée par la médecine pour venir en « aide » aux enfant qui souffrent d’hyperactivité. Entre vous et moi, peut-être devrions-nous explorer d’autres avenues que celle-là !
Vous dites THDA ?

Vous dites 1 million d’enfants ?

Le trouble d’hyperactivité, aussi connu sous le nom de déficit de l’attention (THADA), est caractérisé par des anomalies dans le comportement de l’enfant: troubles de l’attention, distraction, instabilité émotionnelle, impulsivité et hyperactivité, parfois accompagné de difficultés d’apprentissage.

Selon différentes sources, 25-35% des enfants d’âge scolaire reçoivent aujourd’hui ce diagnostic et sur ce chiffre, il y a 10 fois plus de garçons que de filles. Le Canada compte plus de 1 million d’enfants sous médication. Pourtant, la conclusion de la conférence du Concensus sur le THADA du National Institut of Health aux États-Unis était sans équivoque: « Il n’y a aucune donnée qui indique que le THADA soit causé par un dysfonctionnement du cerveau. » Les critères de diagnostic officiels sont strictement comportementaux. Alors que pouvons-nous faire pour aider vraiment nos enfants ?

SOLUTIONS NATUROPATIQUES par Véronik Tanguay

Une des plus grande cause de l’hyperactivité est l’excès de sucre, un ingrédient qui se dissimule dans des aliments qui, à première vue, peuvent sembler bien innocents. En voici quelques uns :

– les petits gâteaux et les barres tendres sont souvent trop sucrés;
– mêmes purs et 100% naturels, les jus de fruits sont très excitants pour le système nerveux. Une tasse de jus de pommes contient environ le sucre et l’acidité de cinq à six pommes. Sans les fibres pour tamponner l’absorption du sucre, la glycémie augmente rapidement. Les jus de fruits devraient toujours être dilués dans deux à trois volumes d’eau;
– en plus d’être faibles en minéraux, les pâtes blanches et le riz blanc sont des aliments à index glycémique élevé. Ils causent une surdose d’énergie suivie d’une baisse flagrante;
– attention aux céréales du matin; elles sont souvent beaucoup trop sucrées. Choisir plutôt des fruits frais, du pain germé avec du beurre d’amande, de noisette, de noix de macadam ou de graines de chanvre.

Vérifiez qu’il n’y ait pas allergies ou intolérance au blé, maïs, soya, levures, chocolat, œufs ou autres. Pour certains enfants, les produits laitiers représentent des aliments allergènes qui peuvent causer des symptômes liés au déficit d’attention. Il est possible d’utiliser d’autres variétés laits tels que le lait de chèvre – souvent moins allergène – le lait de soya, de riz, ou d’amandes.

Incorporez davantage d’oméga 3 dans sont l’alimentation : huile d’olive, graines de lin moulues dans les céréales, graines de chanvre, etc. Au besoin, procurez-lui un supplément d’huile de poisson de haute qualité. Ces bons gras favorisent l’équilibre du système nerveux.

Saupoudrez de la levure « Bjäst » sur ses légumes. Riche en en vitamines B, cette levure aide à calmer le système nerveux.

Offrez-lui des trempettes de légumes comme collation. Les légumes sont riches en minéraux et comme ils sont alcalins, ils contribuent à équilibrer l’acidité du corps causé par les aliments raffinés, le sucre et le stress, tout en calmant le système nerveux.

Privilégiez les aliments naturels, biologiques et vivants : fruits et légumes, céréales complètes, légumineuses, etc.

SOLUTIONS AROMATIQUES par Mikaël Zayat

Que ce soit pour la relaxation ou la concentration, les huiles essentielles sont très efficaces pour soulager les symptômes d’hyperactivité. Elles peuvent être diffusées dans l’air ambiant ou appliquées en massage. Pour la diffusion, il est préférable d’utiliser un diffuseur électrique qui projette les particules aromatiques dans l’air, contrairement au brûleur qui chauffe l’huile pour l’évaporer. Les effets thérapeutiques du diffuseur sont beaucoup plus grands.

En massage, les huiles essentielles seront diluées dans les proportions suivantes : environ soixante-quinze gouttes d’huile essentielle dans 50 ml d’huile végétale de votre choix (tournesol, amande douce, pépins de raisin, carthame, etc.). Pour les enfants plus âgés, on peut utiliser jusqu’à 150 gouttes d’huile essentielle.

Des huiles à respirer

Pour calmer et détendre l’enfant, des huiles essentielles sédatives tel que l’orange douce, la mandarine, le petit grain bigarade et la lavande peuvent être diffusées dans sa chambre durant une dizaine de minutes avant qu’il n’aille dormir ou qu’il ne fasse ses études.

Si l’enfant souffre de problèmes de concentration, des huiles essentielles un peu plus stimulantes tels que l’épinette noire, la menthe poivrée, le citron et le romarin donneront d’excellents résultats.

Et en massage?

Les huiles essentielles d’orange, de mandarine, de pruche, de petit-grain bigarade, de camomille ou de lavande diluées dans votre huile à massage auront un effet relaxant. Commencez le massage en appliquant 3 à 6 gouttes d’essence d’orange sur la colonne vertébrale de l’enfant. Cette huile agira directement pour calmer le système nerveux.
Vous n’avez pas beaucoup de temps pour le massage aujourd’hui? Mettez simplement quelques gouttes sous les pieds. En effet, les pieds et les chevilles sont d’excellentes voies d’entrées pour les huiles essentielles.

Aussi, pour que le massage soit un moment de détente permettant un contact privilégié avec l’enfant, assurez-vous que la luminosité et la température soient adéquates, ayez une musique douce et agréable et surtout… prenez le temps de bien le faire.

L’enfant le sait…

Laissez votre enfant choisir l’huile essentielle qui lui convient. Il optera instinctivement pour celle qui lui fera le plus grand bien. Il aime l’odeur? Pourquoi ne pas apporter une petite bouteille avec lui à l’école? Il pourra alors la sentir au besoin ou encore en appliquer une goutte sur son poignet.

Extrait de la revue VIVRE

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby