Fatigué d’être fatigué? (suite)

Nous vivons tous à une certaine période de notre vie de la fatigue.  La majorité du temps, nous en comprenons la cause : surcharge de travail, excès d’activités, stress physique ou émotionnel, débalancement hormonal, maladie, etc.  Nous pouvons, en un certain délai de temps, trouver des solutions pour permettre à notre énergie de refaire surface.

Solution naturopathiques par Véronik Tanguay

À d’autres moments, il nous est difficile, voir impossible de régler la cause de la fatigue ou il peut arriver que nous ne savons simplement pas pourquoi nous sommes fatigués.  Certains changements dans notre mode de vie et outils thérapeutiques seront alors les bienvenus.

Prendre congé

Lorsque nous sommes épuisés ou malade, nous prenons congé de travail et adaptons notre journée pour pouvoir nous reposer.  Notre digestion éprouve les mêmes besoins; elle requière des pauses pour ensuite mieux assimiler les nutriments et produire l’énergie.  À force de manger par routine, sans trop ressentir la faim, ou tout simplement de trop manger, notre digestion s’épuise, n’arrive plus à bien digérer et éliminer ce que nous consommons.  Si l’élimination ralentit, des déchets demeurent trop longtemps dans notre corps et produisent des toxines qui envahiront nos organes les plus faibles.  Il est faux de croire que de se forcer à manger lorsqu’on est fatigué nous donnera des forces.  Pendant quelques jours, mangez léger (fruits et légumes), buvez des tisanes appropriées, des jus de légumes frais et des bouillons de légumes maison.  Assurez-vous de bien éliminer pour ne pas que de vieux aliments demeurent inutilement dans votre système digestif.

Ces aliments qui mangent notre énergie…

Plusieurs aliments ingérés quotidiennement sont producteurs de mucus.  Ceux qui arrivent en tête de liste sont le sucre, les féculents raffinés et les produits laitiers.  Ce mucus limite le bon fonctionnement de notre corps et ainsi notre production d’énergie.  La fatigue qui s’installe génère de l’acidité qui irrite nos tissus et muqueuses et cause, à son tour, une production de mucus.  C’est le cercle vicieux de l’auto-intoxication.

De l’air, S.V.P.

Cette auto-intoxication génère des toxines qui dégagent du CO2.  Cet excès de gaz carbonique limite l’absorption de l’oxygène inspiré, nécessaire à la fabrication de l’énergie.  Prenez du temps à tous les jours pour faire des respirations profondes et abdominales.  De cette façon, vous éliminerez une bonne quantité de CO2 et ferez entrer plus d’oxygène dans votre corps.

En fait, l’état de fatigue chronique peut être causé par un déséquilibre répété de mauvaises habitudes de vie ou de stress chronique.  Dépasser les bornes une fois peut être bien toléré mais aller contre-nature trop souvent fait offense à notre corps qui devient négligé.  Soyez à l’écoute de votre corps et offrez-lui toute l’attention et le respect mérités!

Solutions aromatiques par Mikaël Zayat

Une de mes essences aromatique préférée pour combattre la fatigue chronique ou passagère est l’épinette noire (Picea mariana).  Produite au Québec, cette essence agit comme tonique général grâce à son action « cortison-like ».   Elle vient énergiser les glandes surrénales pour permettre une meilleure production hormonale dont le cortisol fait parti.  Véritable « starter » du métabolisme, cette hormone produite à partir de la cortico-surrénale stimule l’augmentation du glucose sanguin; elle permet donc de libérer de l’énergie à partir des réserves de l’organisme.  Puisque le taux de cortisol baisse de façon naturelle en début d’après-midi, cela peut entraîner fatigue, irritabilité, hypoglycémie et trouble de vigilance.  L’application d’huile essentielle d’épinette noire est donc recommandée le matin au lever de même qu’après le dîner, si le besoin s’en fait ressentir.

Le pin sylvestre (Pinus sylvestris), davantage produit en Europe, possède des qualités similaires.  Il est quelque fois possible de se procurer une « cuvée » québécoise.  Toutefois, sa production étant plus faible dans notre province, vous trouverez plus facilement sur le marché de l’essence d’épinette noire produite dans notre terroir.

Ces deux essences sont recommandées en massage au milieu du dos sous les dernières côtes (région des glandes surrénales).  Elles peuvent être appliquées pures à raison de 10 à 15 gouttes. Pour certaines personnes, il est peu recommandé d’en appliquer le soir; ces essences pourraient être la cause d’une insomnie passagère.  Cependant, d’autres très fatiguées auront une plus grande facilité à s’endormir en utilisant en petite quantité d’essence d’épinette noire.

Le sapin baumier (Abies balsamea) est également une essence stimulante; pensez à sa force et sa résistance lors de nos durs hivers!  En plus, le sapin facilite l’élimination du mucus qui entrave le bon fonctionnement de certains de nos organes.  On peut la diffuser  grâce à un diffuseur d’arômes électrique ou encore l’appliquer pure en massage sur les pieds, le dos ou la poitrine.

La menthe poivrée (Mentha piperita) a également un effet stimulant. Pour faciliter la concentration et vous réveiller un peu, déposez une goutte au milieu du front.  Vous vous sentirez la tête plus légère.   On peut aussi simplement la respirer ou déposer une goutte sur la langue. Sa fraîcheur nous donne le goût de respirer à fond et ainsi, s’oxygéner davantage.  Profitez de cette petite pause pour sortir dehors, prendre un peu de soleil et d’air; notre corps en a souvent besoin!

 

Article parut dans le Magazine VIVRE

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby