Adieu les os fragiles!

L’ostéoporose est une maladie contemporaine provenant des conséquences de l’alimentation raffinée d’aujourd’hui et du niveau de stress élevé que de nombreuses personnes vivent.

Pour soigner l’ostéoporose, il convient de désacidifier notre organisme. Une trop grande accumulation d’acidité provenant d’un dysfonctionnement de nos organes éliminatoires (intestins, reins, peau et poumons) et d’une alimentation acidifiante crée un débalancement du précieux équilibre acido-basique que notre corps doit conserver.

Imaginez toute cette acidité qui demeure dans le système digestif et qui vient à circuler partout dans le corps; le sang ne pouvant demeurer acide, il se devra d’aller puiser des minéraux dans l’une des plus grandes réserves du corps: les os! De cette façon, l’équilibre acido-basique sera préservé mais à quel prix?

Sur le plan alimentaire, la consommation de produits laitiers est souvent recommandée afin de combler le corps de ses besoins en calcium. Malheureusement, notre société est l’une qui consomme le plus de produits laitiers mais également une de celle les plus touchée par l’ostéoporose.  Bien que le lait soit une bonne source de calcium, ce minéral est difficilement assimilable à partir des produits laitiers.  Produit de la vache pour le veau, le lait est un breuvage destiné à ce qu’un petit veau devienne un bœuf à l’intérieur d’une année… ceci est très loin de nos besoins physiologiques! Les produits laitiers vont ainsi amener le corps à sécréter un mucus protecteur sur les parois du système digestif; un mucus qui souvent, ralentira notre transit alimentaire et contribuera à nous acidifier et ce, sans même avoir d’intolérances alimentaires ou d’allergies à leur égard. Ainsi, malgré la présence de calcium, les produits laitiers seront un facteur d’acidification qui contribuera à créer et empirer une condition d’ostéoporose. L’ajout d’une consommation régulière de produits à base de blé et de sucre ne fera qu’empirer le problème et causer davantage d’acidification.

La première solution proposée sera généralement la prise d’un supplément de calcium. Ce que l’on vous offre est généralement du carbonate de calcium inorganique qui est produit en laboratoire et qui ne possède aucune vie. C’est l’équivalent de manger un petit bout de craie de tableau à tous les jours… Pourquoi ne sommes-nous pas tenté de manger de la craie ou une petit cuillère de terre du jardin si riche en calcium? Tout simplement parce que ces minéraux inorganiques sont indigestes pour nous. Ils ne correspondent tout simplement pas à notre niveau d’énergie digestive. Par contre, si je sème dans mon jardin du chou kale ou bok choï, tout deux très riches en calcium, ces légumes ont la capacité d’absorber les minéraux inorganiques contenus dans le sol et, grâce à l’énergie solaire, de les élever à un niveau d’énergie qui correspond au nôtre. Bien sûr, il y aura un peu moins de calcium dans la feuille de chou que dans une petite cuillère de terre mais il sera grandement plus assimilable sans même vous coûter de l’énergie vitale pour son assimilation ni créer de dépôts de minéraux dans votre corps.

En fait, plus votre alimentation sera vivante et composée d’une majorité de fruits et de légumes, plus votre équilibre acido-basique sera facile à atteindre et votre corps n’aura pas besoin d’aller voler des minéraux dans vos réserves. De plus, il convient de bien gérer votre stress, l’un des plus grands acidifiants rencontrés malheureusement trop présent dans notre vie. Finalement, l’exercice physique aura aussi une action positive sur l’assimilation du calcium intégré dans votre alimentation.  Si vos muscles ne sont jamais en action et ne servent pratiquement à rien, à quoi bon assimiler le calcium? Pourquoi votre corps perdrait-il sont temps à assimiler ce précieux et abondant minéral s’il n’est pas requis dans votre corps? Vous aurez beau prendre l’une des meilleures sources de calcium organique qu’est le calcium de corail, si votre corps n’en trouve pas d’utilité, il ne l’assimilera tout simplement pas. Le calcium est un élément de force et ne sera utilisé que si vous intégrer l’exercice physique dans votre quotidien.

Tout en effectuant les changements alimentaires, certaines plantes peuvent vous aider à accélérer la reminéralisation.  Elles seront prises souvent en tisane pour bénéficier de l’apport de l’eau pour le transport des minéraux. La prêle, l’ortie, la laminaire digitée, les bourgeons de sapin (en macération) offriront de bons résultats. D’autres plantes contribueront à mieux assimiler le calcium : l’échinacée, la camomille, la consoude et la paille d’avoine.

L’augmentation de la densité osseuse peut se faire grâce à une amélioration du mode de vie en général : alimentation saine, gestion adéquate du stress et exercice physique régulière. L’aromathérapie peut contribuer à améliorer la santé de nos os par des mécanismes d’actions connexes. L’essence de mélèze laricin (Larix laricina) est l’une des essences les plus réputées pour augmenter la masse osseuse. Elle sera appliquée localement sur les régions du corps les plus à risque. Elle peut être appliquée pure ou diluée dans une huile de massage. De plus, il est intéressant de noter que cette essence équilibre le système nerveux et agit comme relaxant.

Il est bien connu que l’acidité est l’une des premières causes de déminéralisation osseuse. Il devient intéressant de diminuer notre production d’acidité en réduisant notre stress grâce à l’utilisation de certaines essences aromatiques. En plus du mélèze, la pruche (Tsuga canadensis) et le sapin (Abies balsamea) sont des essences tonifiantes du système nerveux. Également, le lemongrass (Cymbopogon flexuosus citraliferum) a une grande influence sur notre système nerveux; il sera utilisé pour contrer le surmenage et le stress tout en ayant une action directe sur les symptômes de l’ostéoporose.   Comme cette essence peut avoir un effet dermocaustique léger sur la peau, il est préférable de la diluer avant de l’utiliser. Préparez-vous une huile de massage contenant environ 10% de lemongrass et appliquez-là quotidiennement en massage le long de la colonne vertébrale.

Toutes les essences ayant une action positive sur le système nerveux auront aussi une action bénéfique indirecte sur l’ostéoporose en diminuant l’acidité générée par notre corps. Les agrumes et leurs dérivés (mandarine, orange, petit grain bigarade, néroli, bergamote, limette, etc.), les lavandes et lavandins, le nard, la verveine odorante, la litsée citronnée seront tous de bons choix. Tout comme le lemongrass, l’une ou plusieurs de ces essences pourront être ajoutées à une huile de massage allant de 2 à 10% selon la concentration souhaitée et massée sous les pieds ou le long de la colonne vertébrale. L’huile de massage par excellence sera l’huile aux fleurs de millepertuis qui a des vertus importantes sur toute forme de douleurs osseuses, articulaires, ligamentaires et musculaires. Pour des résultats optimums, appliquez votre formule choisie sur une longue période pouvant aller de quelques mois à plusieurs années!

Extrait tiré du Magazine VIVRE

Écrit par Véronik Tanguay, ND, Ht-a

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby