Adieu les moustiques!

Pour la majorité d’entre nous, les moustiques sont désagréables mais tolérables.  Toutefois, certaines personnes vivent une histoire d’horreur avec les petites bestioles piquantes et deviennent bondés de piqûres, enflés et ont des démangeaisons excessives.  Dans notre pays, nous sommes assez  chanceux; les piqûres sont rarement mortelles, sauf en cas d’allergie grave. Ailleurs à travers le monde, les moustiques transmettent la malaria à plus de 700 millions de personnes annuellement et cette maladie tue 3 millions de personnes par année, incluant 1 enfant à chaque 30 secondes. Au Canada, la fièvre du Nil occidental et la maladie de Lyme sont les seules sources d’inquiétude. Pour la plupart des Canadiens, le risque de contracter une de ces maladies est cependant très faible, et le risque d’effets graves l’est encore plus.

Quoi utiliser?

Différents répulsifs sont disponibles sur le marché. Santé Canada émet certaines précautions à l’usage de différents produits chimiques présents dans les répulsifs dont le DEET.  Sur leur site internet, des recommandations sont émises sur les concentrations sécuritaires selon l’âge de l’utilisateur.

Toutefois, ces recommandations émises en 2002 ne tiennent pas compte d’une étude faite en 2003 par un pharmacologiste du Duke University Medical Center qui émet un avertissement sur son utilisation.  En effet, cette étude prouve que le DEET cause la mort de neurones dans les régions du cerveau qui contrôlent les mouvements musculaires, l’apprentissage, la mémoire et la concentration (rapport complet www.dukehealth.org).  N’oubliez pas que le DEET n’agit pas seulement comme répulsif mais tue les insectes.  À quoi bon manger biologique si on se vaporise la peau avec un insecticide ? Si vous y voyez encore un avantage à l’utiliser, rappelez-vous que son efficacité diminue lorsque la température augmente ou si vous transpirer abondamment, tout comme les solutions naturelles…

Soyez prévenants

Portez des vêtements amples et longs.  Il ne fait pas plus chaud avec des vêtements légers et pâles. Vous vous éviterez même des coups de soleil !

Évitez de sortir à l’extérieur en fin de journée, alors que les moustiques sont très actifs.  Parez-vous d’un abri moustiquaire pour profiter de vos repas à l’extérieur.

Évitez le parfum et tout ce qui en contient : shampoing, crème corporelle, savon à linge parfumé, etc.  De toute façon, ces odeurs proviennent de fragrances synthétiques nuisibles à votre santé.

Limitez votre consommation de sucre ; les moustiques adorent le sang « sucré ».  Attention aux sucres cachés, c’est-à-dire les aliments ayant un index glycémique élevé : les pâtes, les pains blancs (hamburgers, hotdogs), les jus de fruits, les breuvages désaltérants, etc.

Un supplément de complexe B pris le matin limite les piqûres d’insectes à cause de l’odeur, perceptible seulement par eux, que dégagera votre peau.  Ce supplément sera également bénéfique à votre système nerveux et contribuera à abaisser votre niveau de stress.

Solutions aromatiques

Depuis  longtemps, l’aromathérapie a une place de premier choix dans la lutte contre les insectes.  Que ce soit sous forme de fumigation, de diffusion ou d’onction, les différents peuples à travers la planète ont su utiliser avec sagesse les plantes aromatiques.  Depuis plusieurs années, certaines essences se sont démarquées davantage contre la lutte aux insectes et ce, malgré l’utilisation massive d’insecticides chimiques.

Voici quelques huiles essentielles qui ont fait leur marque et d’autres qui ont un avenir prometteur dans le domaine de l’aromathérapie.  Je vous invite à essayer celles qui vous attirent et que vous aimez utiliser.  Les résultats pourraient être surprenants!

L’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) :  Il est fortement recommandé de toujours avoir avec vous cette essence, miraculeuse à mon avis, si vous réagissez fortement aux piqures d’insectes.  Ma collègue Véronik m’a raconté comment sa jeune fille de 3 ans s’était faite piquée par une guêpe entre les deux yeux.  L’enfant hurlait et la douleur semblait terrifiante.  À vue d’oeil, on voyait la région qui commençait à enfler.  Immédiatement, elle appliqua une goutte d’essence d’eucalyptus citronné et en moins d’une minute, il n’y a avait ni douleur ni enflure; seulement un mauvais souvenir de s’être fait piquée par un « méchant bourgeon »!  Appliquée en prévention, cette essence aromatique peut nous protéger sur une période d’environ deux heures contrairement à la citronnelle qui n’agit qu’une vingtaine de minutes.

Le géranium rosat (Pelargonium  x asperum) : Une étude faite à l’Université de Guelph en Ontario en 2003 nous informe que le géranium nous protège des insectes à 97 % comparativement  à la citronnelle efficace seulement à 30 %.  Mais alors, pourquoi y a-t-il tant de produits à base de citronnelle sur le marché?  L’une des principales raisons est son faible coût.  Toutefois, l’action protective des essences peut varier d’une personne à l’autre : la transpiration, la baignade, la température corporelle sont des facteurs pouvant rendre le produit répulsif plus ou moins efficace.

L’huile de Neem (Azadirachta indica) est une huile végétale extraite des graines de cet arbre qui contient de la sallanine, un composé qui a une action répulsive sur les insectes.  Il devient intéressant de combiner cette huile végétale avec d’autres plus connues pour diluer vos essences aromatiques.

Beaucoup de nos conifères nous protègent efficacement contre les moustiques : le sapin, le thuya (cèdre du Québec) et les épinettes en sont quelques exemples.  À moins de composer vous-même votre synergie anti-moustique, vous retrouverez sur le marché alternatif différentes formes de protection contenant certaines essences populaires telles que la menthe poivrée, la citronnelle, la lavande, le giroflier, le cèdre de l’atlantique, le romarin, le basilic et le lemongrass.

Il demeure important de se souvenir que sous leur aspect simpliste et naturel, les essences aromatiques sont puissantes et requièrent des précautions lors de leur utilisation, particulièrement avec les enfants. Si vous composer vous-même votre synergie aromatique, assurez-vous de choisir des essences qui vont bien sur la peau et soyez vigilants lors de l’application sur les enfants.  Évitez de leur en mettre sur les mains et près des yeux.  Par la suite, il ne vous reste qu’à profiter des vacances et de la belle température!

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby