Sentir bon… mais à quel prix?

Traditionnellement, les femmes fabriquaient le savon avec les restes de la cuisine et des cendres de bois mélangées à un gras animal. Aujourd’hui, les ingrédients entrant dans la composition du savon sont nombreux, variés et trop souvent, bon marchés. Sommes-nous vraiment plus propres après s’être lavés?

Puisque notre peau est perméable et absorbe tout ce qui y est appliqué, il importe de faire des choix conscients et d’opter pour des savons qui ne contiennent que des ingrédients naturels. Un savon de base est un mélange simple d’une base alcaline liquide (soude dans eau, infusion ou lait) et d’une sélection d’huiles végétales de bonne qualité que l’on va émulsionner ensemble. Ce processus s’appelle la saponification. Comme par magie, les liquides deviennent solides puis, la soude et les huiles disparaissent pour donner naissance à la molécule de savon.

Des ingrédients désirables

Faire son savon peut devenir très passionnant. Après un peu de recherche, on peut fabriquer des savons spécifiques pour certains types de peau ou ayant pour but de soulager certains problèmes cutanés. Quels beaux cadeaux de Noël personnalisés! Dans un savon de bonne qualité, nous retrouverons souvent des beurres ou des huiles végétales pressées à froid. Voici quelques exemples :

  • Huile d’olive
  • Huile d’amande douce
  • Huile de jojoba
  • Huile de germe de blé
  • Beurre de karité
  • Beurre de noix de coco
  • Beurre de cacao
  • Essences aromatiques pures et naturelles Des ingrédients indésirables

De l’autre côté de la médaille, les savons commerciaux contiennent d’innombrables ingrédients chimiques qui n’ont plus rien à voir avec les recettes traditionnelles. Des fragrances synthétiques, des conservateurs et des émulsifiants chimiques font partis de presque toutes les grandes marques commerciales. L’un des problèmes avec les ingrédients chimiques du savon est que ces derniers se retrouvent quotidiennement sur notre peau pendant de nombreuses années… Certains ingrédients n’ont pas été reconnus comme étant sécuritaires et qu’il prévaut d’utiliser avec précaution tels que le DEA (diethanolomine), l’isopropyl alcohol, le propylène glycol, les fragrances synthétiques et certaines couleurs qui ont été reportées comme pouvant causer des effets secondaires.

Adieu les bactéries…?

Les savons antibactériens sont de plus en plus populaires. On ne les voit plus seulement dans les centres hospitaliers mais dans beaucoup de produits désinfectants pour les mains (lotions, savons), les détergents, les déodorants, les cosmétiques et même certaines pâtes à dents. Une étude publiée dans un journal de médecine nous informe que les utilisateurs de savons antibactériens contactent le rhume, la fièvre, la diarrhée, des vomissements, des écoulements nasaux, des maux de gorges et autres symptômes aussi souvent que ceux qui n’utilisent pas des savons contenant des ingrédients antibactériens. La raison est que ces symptômes nous indiquent souvent la présence d’un virus; ce au quoi les savons antibactériens ne nous protègent pas! * * published in the March 2, 2004 journal Annals of Internal Medicine.

Voici d’autres points intéressant à considérer lors de l’utilisation de produits antibactériens:

– Des hypothèses émises suggèrent que les enfants exposés tôt à plusieurs souches de bactéries (présentes naturellement dans notre vie) leur permettent de renforcir leur système immunitaire. Les enfants non exposés aux bactéries communes (à cause de l’utilisation excessive de savons antibactériens) sont plus propices à développer des allergies et de l’asthme.

– L’utilisation régulière de savons antibactériens détruisent notre flore bactérienne interne et externe et peut causer l’apparition de bactéries résistantes à ces produits qui, en fait, ne devraient être utilisés qu’en dernier recours.

– Le Triclosan, un des antibactériens les plus utilisés dans les savons, est suspecté d’agir comme un dérègleur de notre système endocrinien. Lors d’une étude menée auprès de jeunes grenouilles, il a été démontré que le Triclosan cause des problèmes lorsqu’il se mélange aux hormones produites par la glande thyroïde, créant alors une série de problèmes affectant en autre, les gènes et la multiplication cellulaire. (Environmental Science and Technology October 24, 2006)

– Le Triclosan est un type de chlorophénol. Les produits chimiques contenant du chlorophénol sont reconnus comme de puissants pesticides. Ce type de produit cause des irritations cutanées et est même relié à certains cancers. Lorsque vous utilisez un savon à vaisselle contenant du triclosan, ce dernier mélangé au chlore de l’eau produit du chloroforme, un autre produit toxique nocif pour notre santé.

Réduisez la quantité…

Évitez de savonner tout votre corps! Le savon enlève l’huile naturelle que votre peau produit pour d’hydrater. Pour éviter d’assècher inutilement les bras et les jambes, ne savonnez que les régions humides. Pour le reste, un bon brossage de peau avant la douche éliminera les peaux mortes tout en stimulant la circulation sanguine et lymphatique. Si vous travailler dans un milieu où les bactéries sont nombreuses et que le fait de laver vos mains plusieurs fois par jour les assèche, utilisez de temps à autre une goutte d’essence aromatique de sapin baumier sur vos mains. Ce grand anti-bactérien naturel désinfectera vos mains sans pour autant enlever l’huile naturelle qui hydrate votre peau.

Optez pour des savons liquides

Le pH de notre peau est acide. Les bactéries qui protègent notre peau contre les multiples agressions de l’extérieur vivent dans ce milieu acide. Elles sont donc en partie détruites lorsqu’on se lave la peau avec un savon alcalin. Il est très difficile de fabriquer un savon en barre ayant un pH acide. Par contre, les savons pour le corps liquides n’utilisent pas les mêmes produits de saponifications et arrivent plus facilement à obtenir un pH qui respectera celui de notre peau.

Misez sur la qualité!

Combien de temps vous dure un savon? Évidemment, si on évite de le faire fondre dans le bain, un savon peut durer plusieurs semaines… Alors, même si vous investissez quelques dollars de plus dans un savon de meilleure qualité, votre peau (et tout votre corps) ne pourra que vous en remercier! Finalement, ne vous laissez pas berner par ce que prône l’emballage mais lisez attentivement la liste de tous les ingrédients. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à vous renseigner puis… à en profiter!

Tiré du Magazine VIVRE

Téléphone: 450-991-3003
Fax:
25 rue Saint-Joseph
Canada, J2G 6T5, Granby