La verge d'or, une amie précieuse!

Abondants et prospères, les plumeaux de fleurs jaunes dorées de la verge d'or colorent nos champs de juillet à octobre. Remplie d'énergie solaire, cette plante aux multiples vertus nous sera bien utile cet hiver.
Parmi les quelques 125 espèces de verge d'or existant, 18 se retrouvent un peu partout à travers le Québec. Très présente dans notre région, les fleurs, les feuilles et les racines de l'espèce Solidago canadensis seront utilisées pour leurs nombreuses propriétés médicinales.

Accumulant la chaleur de l'été durant plusieurs semaines, la verge d'or nous aide à vivre les transitions climatiques. Prise en tisane, ses fleurs permettent de s'accommoder plus facilement aux changements de température. De plus, en tisane ou en compresse, la verge d'or soigne les muqueuses; elle soulage les maux de gorge, la toux, la bronchite chronique et les crises d'asthmes.

La verge d'or est aussi un excellent remède pour de nombreuses maladies de peau; des piqûres d'insectes (en utilisant ses feuilles) jusqu'aux ulcères des jambes et les plaies suppurantes (grâce à ses racines). Faites une tisane pour les sommités fleuries et une décoction pour les racines. Imbibez un morceau de tissu du liquide puis appliquez sur la région à guérir.

Plante par excellence pour fortifier notre système rénal et notre foie, la verge d'or soulage l'inflammation des reins et de la vessie, les infections urinaires, la rétention d'eau et les affections hépatiques. Elle sera même utile pour éliminer les calculs rénaux. En facilitant l'élimination de l'acide urique, la tisane ou le concentré liquide (teinture-mère) de solidago canadensis soulage les douleurs arthritiques, rhumatismales ainsi que celles liées à la goutte. Les maux de tête seront aussi diminués.

La tisane de verge d'or aide dans les cas de maladies conséquentes à une faiblesse de l'estomac jusqu'à l'inflammation de la vésicule biliaire. Elle sera efficace pour traiter la diarrhée et les troubles intestinaux chroniques.

La verge d'or a peu de contre-indication; seul ceux allergiques à son pollen doivent faire preuve de vigilance. Par contre, la verge d'or est loin d'être une plante responsable de la fièvre des foins et des allergies saisonnières. Des études démontrent qu'elle est plutôt bénéfique pour apaiser les symptômes dues à toutes sortes d'allergies. Il est recommandé de la consommer quelques semaines avant les premiers symptômes des allergies au pollen.

Il importe de mentionner que des propriétés anti-tumorales ont été démontrées chez les souris de laboratoire.

De plus en plus populaire, le miel de verge d'or est excellent pour concocter un sirop hivernal ou pour diluer des huiles essentielles. Pour bonifier ses propriétés, cueillez ses plus belles fleurs près de chez vous et faites les macérer dans un miel naturel non pasteurisé, de préférence celui de verge d'or. Vous l'utiliserez en petite dose dans un peu d'eau tiède durant les froides soirées hivernales pour bénéficier de ses nombreuses propriétés.

Selon Danièle Laberge, l'élixir floral de la verge d'or est un appel de chaleur humaine et d'amour inconditionnel. Il aide les personnes qui se sentent seules et manquent d'affection. Il permet de se dégager des contraintes, de goûter les plaisirs et de célébrer la vie. C'est un anti-dépressif qui renforce l'immunité et permet de faire des réserves d'énergie.

Son huile essentielle, produite par distillation à la vapeur d'eau, est rapide pour calmer les réactions du cœur ainsi que les variations de la pression sanguine. Elle sera utilisée à raison d'une à trois gouttes sur les poignets. En massage dans le bas du dos, elle énergise les reins et soulages les tensions de cette région. Anti-inflammatoire, elle sera massée sur les tensions musculaires. Son eau florale sera vaporisée après le nettoyage du visage pour tonifier et assainir la peau.


Pour ne pas en manquer cet hiver, cueillez rapidement un petit bouquet d'hampes florales disposées le long de la tige. Sélectionnez vos fleurs pour ne prendre que celles étant encore au début de leur floraison. Suspendre vos bouquets à l'ombre dans un endroit sec et bien aéré. En attendant que votre bouquet soit sec, préparez vos tisanes avec les sommités fleuries fraîches. Quoi de mieux pour accueillir notre bel automne?


Article parut dans Conscience Santé
Volume 1 Numéro 3

academie-jardin-de-vie