L'arythmie...quand le coeur s'emballe!

La naturopathie est une médecine alternative qui prend en compte les différents facteurs de santé dont l’alimentation mais aussi l’hydratation, l’exercice, la qualité du repos, la gestion du stress et bien davantage. En regardant seulement une seule facette de la vie d’une personne, il est possible de passer à côté de la cause principale du problème. Par Véronik Tanguay

 

Voilà pourquoi j’aborde fréquemment dans les consultations la gestion du stress et l’apport bénéfique d’une respiration calme et profonde comme l’enseigne la cohérence cardiaque. Cette technique de respiration simple et rapide procure d’immenses bienfaits au cœur, au corps et au mental.

David O’Hare, médecin et auteur, explique bien le fonctionnement de la cohérence cardiaque et nous propose d’appliquer la règle du 3-6-5.

Le 3 pour trois par jour;

Le 6 pour six respirations par minutes : 5 secondes pour l’inspiration et 5 secondes pour l’expiration;

Le 5 pour cinq minutes de pratique.

Habituellement, le cœur accélère à l’inspiration et ralentit à l’expiration. Par contre, lorsque nous inspirons et expirons au rythme de 5 secondes chacun, il s’installe un équilibre nommé fréquence de résonnance qui, lorsqu’elle est atteinte, déclenche un état particulier nommé cohérence cardiaque. Ainsi, une synchronisation s’installe entre les deux systèmes de régulation corporelle, le sympathique et le parasympathique.

Il a été déterminé que seulement cinq minutes étaient suffisantes pour obtenir un effet physiologique sur la majorité de nos systèmes corporels; circulatoire, digestif, hormonal, émotionnel, etc. Cet effet d’équilibre dure de 3 à 6 heures après chaque pratique consciente de cohérence cardiaque et permet alors de diminuer le taux de cortisol; cette hormone de stress qui déséquilibre la majorité de nos systèmes corporels. De plus, cet exercice de respiration augmente les ondes cérébrales qui favorisent l’apprentissage et les hormones de jouvence; le DHEA et la dopamine qui améliorent notre bien-être. Je vous invite fortement à faire quelques recherches sur internet où vous trouverez des vidéos inspirantes sur le sujet.

Pour compléter les exercices respiratoires, il serait pertinent d’ajouter certaines plantes médicinales qui ont une action positive sur l’arythmie. Selon votre condition et vos autres besoins, un herboriste-thérapeute accrédité pourrait vous proposer l’aubépine, l’agripaume, la scutellaire, l’ail, l’actée à grappe noire, la valériane et possiblement d’autres. Certaines pourraient être prise en tisane alors que d’autres seront favorisées en macérations liquides nommées teintures. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à respirer et suivre le rythme de votre cœur!

 

En aromathérapie, l’arythmie peut être réduite ou contrôlée avec plusieurs essences aromatiques. Souvent, celles-ci seront appliquées sur le cœur afin d’avoir une action directe et rapide par passage de la barrière transcutanée.

Poussant abondamment au Québec, la verge d’or est une plante aromatique ayant une action très positive sur le cœur. Son essence, produite en petite quantité, contribue autant à régulariser la pression artérielle que le rythme cardiaque. Anti-inflammatoire importante, elle contribuera aussi à résoudre les problèmes d’endocardite et de péricardite.

Le ylang ylang, provenant cette fois-ci du Madagascar, possède aussi une bonne réputation sur la régulation du rythme cardiaque. Tout comme la verge d’or, ces deux essences seront appliquées à raison de 2 à 3 gouttes sur la région du cœur. Ceci peut se faire de manière régulière, c’est-à-dire 2 à 3 fois par jour ou au besoin seulement.

Des essences circulatoires et toniques telles que le pin rouge et le pin blanc pourront aussi être utilisée de la même manière.

D’autres essences, souvent apaisantes, auront un effet positif sur le niveau de stress et ainsi sur le rythme cardiaque : la lavande vraie, la marjolaine à coquilles et les agrumes pourront être diffusées plusieurs fois dans la journée afin de bénéficier de leurs propriétés calmantes. De son côté, la camomille noble, le nard de l’Himalaya et la fleur d’oranger, aussi nommée néroli, calment également l’arythmie liée au stress. Vu leur prix plus élevé, ces trois dernières seront souvent appliquées en massage sur le cœur et ce, pures ou diluées.

Surtout, prenez le temps de choisir l’essence qui vous apaise instantanément; celle que vous aimeriez humer constamment et qui vous enivre de bonheur. Celle-là, assurément, saura équilibrer le rythme de votre cœur.

 

Extrait du Magazine VIVRE

 

academie-jardin-de-vie