Du pain... et du bon!

C'est bon du pain! Dommage qu'il faille en réduire notre consommation pour différentes raisons. Heureusement, de bonnes recettes s'offrent à nous!

Pourquoi réduire le pain? Parce que c'est de la farine. De la farine qui colle dans le tube digestif et qui entrave la bonne circulation du "bol alimentaire" à être assimilé puis évacué. De plus, souvent riche en gluten, cette protéine active une sécrétion appelée zonuline dans notre tube digestif et tend à rendre ce dernier plus porreux et ainsi augmenter l'inflammation et les risques de maladies autoimmunes.

Pourtant, le pain a toujours fait parfie de l'alimentation de la majorité des peuples. Pourquoi n'est-il soudainement plus bénéfique pour nous?

Premièrement la qualité: un grain de blé hybridé plus d'une quarantaine de fois afin d'obtenir une protéine de gluten plus grosse et un produit facile à transformer pour l'insdustrie agro-alimentaire. Deuxièmement, un manque de diversité de la part des céréales: la majorité des gens consomme du blé à tous les repas, toujours de la même source, gorgé de pesticides et d'acide phytique. Cet acide agit comme un antibactérien et est naturellement présent dans les grains, graines, légumineuses et noix afin de garder la "semence" intacte pour de nombreuses années. Malheureusement, cet acide phytique agit également comme antibactérien dans notre tube digestif et nuit à la multiplication des bactéries composant la richesse de notre flore digestive. Heureusement, l'acide phytique sera drainé par le trempage ou la germination. En effet, c'est à ce moment que "la vie" se réveille dans le grain, que ce dernier pourra croître et germer en utilisant ses réserves protéinées dont le gluten fait parti. Ainsi, les pains qui seront digestes et dont nous pourrons facilement absorber la valeur nutrive seront ceux dont les grains auront été germés ou fait à partir de levain. En effet, la fermentation au levain est une technique pour la fabrication du pain qui a toujours été utilisée contrairement aux pains à la levure apparus au milieu du 20e siècle. L'utilisation du levain propose une fermentation naturelle du grain afin de détruire l'acide phytique et obtenir une mie plus dense qui sera plus digeste et du même coup, plus reminéralisante pour notre corps.

Voici un lien qui amie m'a transmis qui démontre en quelques minutes à faire un pain de blé au levain sans prétrissage. Seule une infime quantité de levure sera utisée puisque le pain créera lui-même son propre levain; il ne sera donc pas nécessaire de vous créer un levain que vous devrez entretenir à tous les jours. Facile comme tout, pourquoi ne pas l'essayer avec des grains de blé ancestraux, sans hybridation, tels que le khorasan, l'épautre, le heirloom, le red fife ou d'autres!

 

La vidéo est en anglais mais bien voici les ingrédients utilisés:

3 tasses de farine

¼ c. à thé de levure

1 ¼ c. à thé de sel

1 ½ T. d'eau

Et voici la suite pour la préparation. N'oubliez pas de préparer votre pâte à l'avance puisqu'elle devra reposer 12 heures avant d'être cuite!

Pain au levain/levure sans pétrissage

 

Pour ma part, ne consommant aucun gluten ces temps-ci, j'ai trouvé cette recette du "Pain perruche" qui ne contient ni farine, oeufs, gluten et produits laitiers. Cela nous donne un petit pain compact qui pourra être mangé tel quel ou grillé en tranches pour obtenir des biscottes plus croustillantes. Vous pouvez vous amuser à créer une version plus "sucrée" avec des fruits séchés our plus "salé" avec des herbes.

Pain perruche

 

Finalement, si vous souhaitez vous amusez à préparer votre levain ou faire des pains sans gluten, voici un site qui vous donnera de l'inspiration et des recettes.

www.cfaitmaison.com

 

Évidemment, n'oubliez pas que tous les pains doivent être mangés avec modération mais rien de mieux qu'un pain maison préparé avec amour et agréable à partager!

Bon appétit!

 

 

 

academie-jardin-de-vie