Vitiligo et taches pigmentaires : des solutions aromatiques!

Taches blanches ou taches brunes, les désordres pigmentaires de la peau causent, pour beaucoup d’entre nous, un stress psychologique.
Le vitiligo, avec ses taches blanches aux contours bien définis par une bande de peau plus foncée, touche 1 à 2 % de la population. La peau est dépigmentée parce que les cellules responsables de la pigmentation, les mélanocytes, ont été détruites. En effet, ces dernières sont responsables de la production du pigment foncé de la peau appelé mélanine.

Les risques de développer le vitiligo augmentent si une personne est atteinte d’une maladie auto-immune. Dans 30 % des cas, le vitiligo est lié à un trouble de la glande thyroïde. De plus, certains facteurs, tels que les blessures, les coupures, les coups de soleil importants et certains produits chimiques (phénols utilisés dans les teintures pour cheveux) peuvent causer du vitiligo à l’endroit touché.

Pour la majorité des gens atteints, le vitiligo apparaît avant l’âge de 20 ans. De son côté, le lentigo sénile, communément appelé tache de vieillissement ou tache pigmentaire, apparaît plutôt au fil du temps. Avec l’âge, les cellules cutanées se renouvellent plus lentement, les fibres de collagène se détériorent dans le derme et les glandes sébacées et sudoripares s’atrophient. Malgré tout cela, la principale cause du vieillissement de la peau est la surexposition au soleil qui s’accumule dès notre jeune âge.

Les Solutions Aromatiques
Voici deux recettes intéressantes pour le vitiligo proposées Dominique Baudoux, pharmacien-aromatologue :
#1
1 ml romarin officinal ABV (Rosmarinus officinalis CT verbénone)
1 ml de bergamote (Citrus aurantium ssp bergamia z.)
1 ml de citron (Citrus limonum z.)
1 ml de mandarine (Citrus reticulata z.)
15 ml d’huile aux fleurs de millepertuis (Hypericum perforatum)
11 ml d’huile d’argan (Argania spinosa)


#2
1 ml de giroflier clous (Eugenia caryophyllata)
1 ml de tea tree (Melaleuca alternifolia)
3 ml de bergamote (Citrus aurantium ssp bergamia z.)
3 ml de citron (Citrus limonum z.)

Choisissez la recette qui vous convient le mieux selon l’étendu de votre problème. La première recette est plus douce et peut être appliquée en grande quantité. Utilisez une dizaine de gouttes en massage sur une région étendue de vitiligo. La deuxième recette, plus concentrée, sera appliquée à raison de 2 à 3 gouttes sur les zones dépigmentées deux fois par jour jusqu’à amélioration sensible. Évitez de vous exposer au soleil puisque l’un des principes actifs de l’essence aromatique de bergamote, la bergaptène, est photosensibilisant. De plus, les taches du vitiligo étant exemptes de mélanine, elles n’ont aucune protection solaire. Il est aussi possible de se procurer de la bergamote dont la bergaptène a été retirée.

D’autres auteurs aromathérapeutes recommandent d’autres huiles essentielles s’avérant efficaces pour le vitiligo : notons entre autre l’encens (Boswellia carterii), la myrrhe amère (Commiphora molmol), la sauge (Salvia officinalis), le santal blanc (Santalum album) et le vétiver (Vetiveria zizanoides).

D’autre part, pour combattre les taches de vieillissement, M. Baudoux recommande les essences aromatiques suivantes :
2 ml de céleri cultivé (Apium graveolens var. Dulce gr.)
1 ml de petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp aurantium fe.)
1 ml de carotte cultivée (Daucus carotta gr.)
2 ml de rose musquée du Chili (Rosa rubiginosa HV)

Appliquez 1 à 2 gouttes du mélange sur les taches matin et soir jusqu’à amélioration franche. Le jus de citron appliqué quotidiennement sur les taches pigmentaires semble aussi les atténuer.

Voici une petite recette qui vaut son pesant d’or pour contrer le vieillissement de la peau :
1 ml de rose de Damas (Rosa damascena)
3 ml de bois de rose (Aniba rosaeodora)
1 ml d’hélichryse italienne (Helichrysum italicum ssp serotinum)
1 ml de ciste ladanifère (Cistus ladaniferus CT pinene)
5 ml de niaouli (Melaleuca alternifolia)
10 ml de rose musquée du Chili (Rosa rubiginosa HV)
ou
10 ml d’argan (Argania spinosa HV)

Appliquez 2 à 3 gouttes du mélange localement matin et soir.


Les Solutions Naturopatiques
Pour conserver une peau saine et ralentir son processus de vieillissement, un mode de vie sain s’impose : voir au bon fonctionnement de nos organes éliminatoires (intestins, peau, poumons et reins) et respecter les facteurs naturels de santé (énergie solaire adéquate, oxygène, eau pure, alimentation saine, exercice, repos et bien-être mental et émotionnel). Un déséquilibre d’un ou plusieurs de ces facteurs rend notre corps plus propice à développer des maladies, tel le vitiligo ou des taches pigmentaires précoces:
- Une mauvaise hydratation rend le sang plus épais. Un sang épais circule mal dans les petits capillaires situés à la surface de notre peau. Mal alimentées, les cellules viennent à se détériorer puis à mourir.
- Un manque d’oxygène dans le sang provoque une carence en oxygène dans les cellules; ceci entraînant à long terme leur asphyxie.
- Un manque d’exercice entraîne non seulement un manque d’oxygénation cellulaire mais rend la circulation sanguine difficile à la surface de la peau.
- Notre force digestive étant limitée, des repas copieux laisse des aliments mal digérés dans le sang, entravant la circulation dans les petits capillaires sanguins.
- Un choc émotionnel ou un stress intense acidifie notre corps et nous déminéralise.

Activer la circulation
Pour maximiser la circulation sanguine en périphérie de la peau, brossez votre peau quotidiennement avant la douche avec une brosse conçue à cet effet ou un gant exfoliant. Ce massage cutané stimule la circulation lymphatique ainsi que le renouvellement cellulaire.

Les Solutions alimentaires
Au niveau alimentaire, nous avons grandement intérêt à privilégier les aliments riches en vitamines B et en silice pour soutenir notre système nerveux. Des nerfs déficients en ces nutriments iront se les procurer dans la peau. De plus, plusieurs personnes ayant le vitiligo sont déficientes en acide gastrique, élément essentiel pour métaboliser les vitamines du complexe B, d’où l’importance d’en consommer encore plus! Les aliments riches en vitamines B sont le germe de blé, la levure de bière Bjäst, les jaunes d’œufs ainsi qu’une très grande variété de légumes, de fruits, de grains complets et de légumineuses. Pour sa part, vous retrouverez la silice dans les grains d’avoine et d’orge mais également dans les suppléments de polissures de riz (son enveloppe externe), le sirop de riz brun, la luzerne et les tisanes de paille d’avoine et de prêle.

Un apport quotidien en acides gras essentiels soutient les fonctions du foie, de la peau et des hormones. Un foie en santé métabolise mieux la vitamine D provenant du soleil, essentielle à la santé des os et de la peau. Privilégiez les poissons d’eau froide, les graines de lin et de chanvre ainsi que l’huile d’olive.

Soyez persévérant et n’hésitez pas à essayer toutes les médecines alternatives s’offrant à vous. Laissez-vous guider par votre intuition et choisissez celles qui sauront éveiller votre propre capacité d’auto-guérison.

Paru dans le Journal de La Guilde des Herboristes

academie-jardin-de-vie